Sheep Power

LOI n° 2018-727 du 10 août 2018 pour un État au service d’une société de confiance. (M’enfin je suis pas sur car je ne suis pas expert. Comme me disait un ancien : «  Experts en tout, experts en rien… »).

Fait en FRANCE en date du :08/12/2018

Dénomination sociale et adresse du siège social de l’entreprise :

Monsieur le Président de la République Emmanuel MACRON.
Palais de l’Élysée
55 rue du Faubourg Saint-Honoré
75008  Paris

Objet : notification d’un licenciement pour motif ,,,(à compléter), par lettre recommandée avec avis de réception ou lettre remise en mains propre (dans ce cas, la lettre doit être établie en double exemplaire et celui de l’employeur doit être accompagné de la mention «reçue le…» avec la signature du salarié).

Monsieur le Président,

Suite à nos nombreuses demandes d’entretien restées sans suite, nous vous informons de notre décision de vous licencier pour les motifs suivants …(à compléter,,,) dans les conditions posées à l’ArticleL1242-1 du code du travail.

– Énoncer de manière précise et objective les raisons économiques et autres(soit les difficultés économiques, soit la réorganisation de l’état nécessaire à la sauvegarde de la communauté, soit les mutations sociologiques, soit la cessation d’activité du pouvoir d’achats, soit la grogne du peuple souverain, etc…).

Nous vous avons convoqué à plusieurs entretiens préalable en date du … (date à compléter) auquel vous ne vous êtes pas présenté. Vous avez préférez envoyer vos délégués capitalistes répondre en votre nom. Ainsi, nous n’avons pas pu recueillir vos explications, donc par la présente, nous vous informons que votre licenciement a fait l’objet d’une concertation collective auprès du peuple souverain en date du … (date à compléter) en cas de décision d’autorisation du licenciement émanant d’un juge-commissaire ou du jugement du tribunal du peuple, élu par le peuple prendra effet immédiatement et sans appel, lors de sa promulgation publique.

En dépit des recherches que nous avons effectuées au sein de notre pays ou gouvernement, et conformément à la , nous n’avons pas trouvé de poste de reclassement (le poste de reclassement proposé doit correspondre à un emploi de catégorie équivalente à celui précédemment occupé par le salarié ou à un emploi de catégorie inférieure sous réserve que le salarié ait donné son accord exprès).

Si l’entreprise comprend plus de 1000 salariés (articles L. 1233-71 et suivant le code du travail) :

Lors de notre entretien préalable ou à l’issue de la dernière réunion des représentants du peuple en date du … (date à compléter), nous vous avons informé à de nombreuses reprises des conditions de mise en œuvre du congé de reclassement. Par la présente, nous vous invitons à nous faire part de votre souhait d’adhérer ou non à ce dispositif. Vous disposez d’un délai de huit jours à compter de la date de notification de la présente lettre pour nous informer de votre décision. En l’absence de réponse dans ce délai, votre silence sera assimilé à un refus. En cas d’acceptation, le congé de reclassement débutera le … (indiquer la date d’expiration du délai de réponse de huit jours) (Dommage mec, c’est dépassé ,,) et vous êtes donc dispensé d’exécuter votre préavis. Bien entendu, n’ayant à aucun moment, remplie les directives ni les fonctions qui vous incombaient, aucune indemnité,ni compensation ne vous sera versées.

Le Peuple souverain, vous demande de reverser intégralement les salaires encaissés et avantages perçus,tout du long de votre mandat. Le peuple ne saurais vous conseillez,Monsieur Le Président, au plus vite de contacter une ribambelle d’avocats, afin de préparer votre dossier pour répondre de vos malversations et mépris envers vos employeurs, face aux juges de la vrai République.

Vous pouvez faire une demande de précision des motifs du licenciement énoncés dans la présente lettre, dans les quinze jours suivant sa notification par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé.Nous avons la faculté d’y donner suite dans un délai de quinze jours après réception de votre demande, par lettre recommandée avec avis de réception ou remise contre récépissé. Nous pouvons également, le cas échéant et dans les mêmes formes, prendre l’initiative d’apporter des précisions à ces motifs dans un délai de quinze jours suivant la notification du licenciement si on peu, parce que nous avons un pays à reconstruire.

 Veuillez agréer, Monsieur Le Président, l’expression de mes sentiments indignés.

Signature du Peuple souverain :