Site à caractère humoristique et guère sérieux...

Contes et Légendes

textes histoires Goupil

Ici vous trouverez des textes débiles et plus ou moins bien écrit.

La Griffe Du Goupil

Ter’, petite planète violentée, déchirée, survivante de l’outrage orchestré par ses anciens occupants …

Il y a maintenant de très nombreux cycles, eu lieu la Guerre de la Grande Lumière… marquant à jamais, dans sa chair tout espoir de jours meilleurs. L’absurdité et la bêtise des anciens les avaient menés à leur perte et ne restait d’eux que ruines et transformation de la nature.
Selon les mythes et légendes qui circulaient auprès de leurs descendants, génétiquement chamboulés, transformés, modifiés par l’absurde, le monde d’avant était peuplé de civilisations décadentes et de créatures démoniaques, même si la majorité des Bouzgnards (survivants, aux tâches ingrates) ne connaissait la signification de ces mots.
Ainsi est Ter’, la nourrice des Ymains, giflée, outragée mais toujours là, prenant en son sein, les générations suivantes, non sans leur faire payer la souffrance et les horreurs qu’elle a subies par le passé.

Ter’ continue son voyage, par-delà le grand vide, rien ne l’arrêtera. Pas même les petits êtres qui s’agitent à sa surface. Les uns disparaissant, d’autres émergeant, en un claquement de doigts, tel est la vie…, la survie….

Despèrasta, alias La grenouille de Milwaukee, alias Le hors la loi inamicale et très méchant, alias Le grand bonhomme, alias Le fripon de ces dames, alias Johnny la Débrouille, alias Le voleur du Texas, alias Le galant homme, alias tout un tas d’autres noms. Bref, Despèrasta est connu dans toutes les terres désolées du Far West… Enfin presque…

Despèrasta est hargneux, méchant et vicieux, le pire du pire des bandits, la terreur des grands chemins, et même des petits sentiers.

Déjà tout petit, il était détesté par tout le monde. Seule sa sœur était gentille avec lui…Mais ca compte pas, elle était mort-née. Ses parents, le battaient très souvent, pour rien. Ses frères le battaient trop souvent, pour rien. … Mais alors, pourquoi, le battaient-ils ? Me diriez-vous ? Pour rien en faite, peut-être à cause de ses différences où peut-être que Despèrasta n’était destiné qu’à souffrir ? Qu’il devait être battu pour devenir celui qu’il devait être à l’âge adulte. Son enfance ne fut que souffrance, la vengeance et la méchanceté seraient sa vie…


La Griffe Du Goupil

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

La Griffe Du Goupil